Collections : Accueil - RELIGION - Petite Atopia

MARBODE  

Poème des pierres précieuses xie siècle

2-84137-040-2 - Année : 1996 - 112 Pages - 8.38 €
PCA n° 6

Texte traduit du latin et présenté par Pierre Monat


COMMANDE


Le poème à la gloire des pierres précieuses que nous présentons devint rapidement un « classique » qui devait être étudié à l'Université. C'est dire le rôle important qu'il joue dans la vie intellectuelle du Moyen Age.

L'ouvrage de Marbode représente avec les pages que Hildegarde de Bingen a consacrées aux subtilités des pierres et des métaux l'essentiel du savoir médiéval, magique et mystique, sur les interférences et correspondances de l'ordre minéral et de l'ordre spirituel. Les orfèvres, fournisseurs des puissants de ce monde et décorateurs des plus précieux objets du culte, connaissaient les vertus du matériau qu'ils traitaient et leur signification symbolique. Ils œuvraient dans un champ indissociablement matériel et spirituel - dont l'unité perdue fit rêver de retrouvailles toute la génération symboliste de la fin du XIXe siècle, Huysmans étant le plus éloquent et le plus tourmenté de leurs porte-parole