Collections : Accueil - HISTOIRE - Horos

BONNET Corinne et KRINGS Véronique (éd.)  

S’écrire et écrire sur l'Antiquité

L'apport des correspondances à l'histoire des travaux scientifiques

2-84137-228-7 - Année : 2008 - 416 Pages - 30 €
COMMANDE


    Lettres et livres. Ombres et lumières… À mi-chemin entre le privé et le public, entre l’individuel et le collectif, entre l’horizon scientifique et l’horizon personnel, la lettre est une source ambiguë et complexe, interactive par définition, que l’on peut interroger à divers niveaux. Elle nous intéresse ici comme témoignage sur l’atelier du savant, comme trace de l’amont et de l’aval du livre, cet espace de construction, de validation et de diffusion des savoirs. Lettres et livres constituent des lieux de débat, articulés les uns aux autres, dont les règles d’énonciation, de rhétorique argumentative et de circulation sont à la fois différentes et complémentaires, des relais dans la chaîne de la communication scientifique, peuplée de réseaux personnels et institutionnels.

    Lettres et savoirs. Des passerelles… Avec l’épistolarité savante, nous plongeons dans la production collective des savoirs, dans les réseaux d’échanges de connaissances. En s’aventurant dans les correspondances, on prend conscience du fait que, pour comprendre le savant et ses écrits – livres et lettres –, il faut comprendre l’homme, sa personnalité et son vécu. L’interaction entre le sujet savant et son objet de recherche est au cœur de l’étude des correspondances scientifiques, tout comme l’intertextualité entre lettres et travaux qui est le parti pris de ces enquêtes. Si nous lisons les correspondances avec circonspection, il est possible de parvenir à des apports éclairants, voire inattendus. « Le cachet de la Poste fait foi » …
    Le livre invite à découvrir des dossiers d’archives inédits et à approcher quelques figures majeures des sciences européennes de l’Antiquité : Cicéron, Busbecq, D. Raoul-Rochette, K.J. Beloch, E. Meyer, Th. Mommsen, G. Wissowa, S. Reinach, F. Jacoby, E. Renan, M. Holleaux, É. Espérandieu, P. Bosch-Gimpera, Fr. Cumont, M. Rostovtzeff…
    Il réunit les contributions d’un colloque qui a eu lieu à Toulouse du 17 au 19 novembre 2005.


    Corinne Bonnet est Professeur d’histoire ancienne à l’Université de Toulouse II. Véronique Krings est Maître de conférences d’histoire ancienne à l’Université de Toulouse II.



_______________________

SOMMAIRE

    NAISSANCE D’UNE PROBLÉMATIQUE


    Le miroir des correspondances — 
    Christian Jacob
    L’écriture épistolaire
    L’espace et le temps des correspondances
    Sociabilités savantes
    Les lettres et la genèse du travail savant
    Conclusion


    Cicéron fondateur du genre de la correspondance scientifique ? — Carlos Lévy


    Cum libris veteribus amicis : culture classique et démarche archéologique chez Busbecq — Laurent Grailet
    Busbecq
    Les Lettres de Turquie
    Spécificité des Lettres de Turquie
    Sur les termes
    Culture classique
    Démarche archéologique
    Les conditions de la démarche
    En voyage
    Domi
    Champ d’application de la démarche
    L’Antiquité/les antiquités
    L’Empire ottoman
    La démarche d’antiquaire s’étend à tous les sujets
    Conclusion

    La vraie première édition des fragments florentins des Hellenica Oxyrhynchia — Luciano Canfora


    L’ALTERTUMSWISSENSCHAFT : PRATIQUES ET SOCIABILITÉS SAVANTES


    Karl Benedikt Hase (1780-1864) et Désiré Raoul-Rochette (1789-1854) D’après leur correspondance : deux médiateurs culturels entre France et Allemagne à la Bibliothèque nationale (1801-1864) — Ève Gran-Aymerich
    Deux itinéraires croisés
    Réseaux personnels et partagés
    Les correspondants allemands et français de K. B. Hase
    Relations entre les correspondants allemands et français de K. B. Hase


    Amicizia e storiografia nel carteggio Beloch-Meyer — Leandro Polverini


    Le triumvirat scientifique. Mommsen, Harnack et Wilamowitz — Stefan Rebenich
    L’Antiquité comme un tout : l’idéal perdu
    Un « monstrum grammaticum » ou : qui doit éditer les Pères de l’Église ?
    La dispute sur l’héritage de Mommsen Le Quarante-huitard, le Junker et le Républicain faute de mieux
    Conclusion


    L’Histoire de l’Hellénisme de Johann Gustav Droysen à travers sa correspondance : Entre science et prussianisme — Pascal Payen
    La correspondance de Droysen dans le débat entre philologie et histoire
    La genèse de l’Histoire de l’Hellénisme à travers la correspondance
    Question prussienne et prussianisme dans la pensée de Droysen
    « L’apport de la correspondance de Droysen… »


    La correspondance entre Georg Wissowaet Theodor Mommsen (1883-1901) — John Scheid & Eckhard Wirbelauer



    AUTOUR DE LA CONSTITUTION DES CORPUS


    Ad majorem scientiae fructum. Le Corpus inscriptionum semiticarum dans les correspondances conservées — à l’Institut de France
    Françoise Briquel-Chatonnet & Catherine Fauveaud-Brassaud
    Naissance de l’œuvre
    Les étapes du travail
    Le contexte historique


    Die deutsch-französische Zusammenarbeit bei der Edition der Inschriften von Delos — Jürgen von Ungern-Sternberg


    Émile Espérandieu et le Recueil des bas-reliefs de la Gaule : L’éclairage apporté par la correspondance — Éric Morvillez
    L’état de la correspondance
    Méthodes de travail
    Les thèmes des lettres autour des bas-reliefs


    La difficile structure de FGrHist. F. Jacoby et E. Meyer s’écrivent. À propos d’un plan inédit de 1915 — Guido Schepens & Jan Bollansée
    Les plans de 1908 et 1909 pour FGrHist
    Le plan inédit de 1915
    La correspondance entre F. Jacoby et E. Meyer
    en avril 1917


    Felix Jacoby aux prises avec ses critiques : Lettres, comptes rendus et scholia Jacobiana — Antonio Luis Chávez Reino
    La lettre de Wilamowitz
    Préfaces, comptes rendus et notations marginales
    La discussion de 1908
    Vers une conclusion


    Échos à la réception des Textes et monuments figurés relatifs aux Mystères de Mithra dans la correspondance de Franz Cumont — Corinne Bonnet & Véronique Krings
    Les TMMM dans leur contexte
    Des chiffres et des lettres : approche quantitative
    d’un corpus épistolaire
    Les lettres comme espace de délibération et de validation
    des savoirs
    Civilité et connivence
    De la mission de 1900 dans le Pont aux Studia Pontica :
    aventure archéologique et échanges épistolaires
    Étape 1 : sur les routes poudreuses d’Anatolie
    Étape 2 : le « Rapport au Ministre de l’Intérieur et de l’Instruction publique »
    Étape 3 : les premières publications scientifiques et la genèse des Studia Pontica




    DES HOMMES AUX ŒUVRES ET RETOUR

    La correspondance archéologique du sous-lieutenant Émile Espérandieu en Tunisie (1882-1883) : Naissance d’une carrière — 
    Marianne Altit


    Pedro Bosch Gimpera y la Escuela Arqueológica de Barcelona (1916-1939) a partir de las fuentes documentales de correspondencia — Francisco Gracia Alonso
    Pere Bosch Gimpera
    La Escuela Arqueológica de Barcelona
    Los archivos documentales
    Conclusiones


    La Social and Economic History of the Hellenistic World nel carteggio Cumont-Rostovtzeff — Arnaldo Marcone


    Salomon Reinach et Charles Tissot : naissance de l’afrique romaine — Hervé Duchêne
    La lettre au secours de l’œuvre
    Reinach au service de l’archéologie opportuniste
    Écriture, réception, héritage de l’Afrique romaine


    Conclusions
    Hinnerk Bruhns


    Figures

    INDEX