Collections : Accueil - HISTOIRE - Horos

BARRA-SALZÉDO Edoarda  

En soufflant la grâce

Âmes, souffles et humeurs en Grèce ancienne

2-84137-207-2 - Année : 2007 - 254 Pages - 25 €
COMMANDE


« En soufflant la grâce » pourrait sembler une citation des Évangiles ; pourtant il s’agit d’un vers de l’Agamemnon, qu’Eschyle met dans la bouche de Cassandre pour évoquer sa relation avec Apollon, dieu qui la poursuit de ses ardeurs et l’inspire. C’est à partir de ce passage que l’auteur se pose la question qui sous-tend ce livre : qu’est-ce que le souffle(pneûma) pour les Grecs ?
Il y a un siècle, le philologue allemand Erich Bethe expliquait la valeur pédagogique de la pédérastie grecque par une « symbolique du sperme » : véhicule de l’âme, du souffle vital, la semence permet la transmission des qualités viriles de l’adulte. Mode opératoire des dieux, support matériel de l’âme contenu dans les humeurs, véhicule de la connaissance et de la folie, substitut symbolique de l’acte érotique… le souffle est le pivot sur lequel repose et autour duquel tourne tout un réseau de métaphores relevant d’un système de représentations complexes. Des nombreuses métaphores, théories, mythes analysés dans un long périple partant du champ de bataille de l’Iliade jusqu’aux faubourgs de Rome, il se dégage une continuité entre matière cérébrale et matière séminale, entre logos et sperme.

_______________________

SOMMAIRE

Introduction



CHAPITRE I
ÂMES, SOUFFLES ET HUMEURS

Ière partie : l’épos homérique
1. Les souffles de l’âme
2. Les souffles et la conscience
3. Les souffles et leurs humeurs
4. Les guerriers à menos 


IIe partie : le Corpus Hippocraticum
1. Du Régime
2. De la nature de l’homme
3. Deux Aphorismes
4. La nature des os
5. De la Génération, De la nature de l’enfant, Des Maladies IV
6. Des vents
7. De la nature de la femme



CHAPITRE II
UN REGIME « PNEUMATIQUE »

Nourris d’odeurs
La mauvaise haleine des Érinyes 
Pythagore et le souffle
Des cigales, des abeilles et des poètes
Les « musiciens débauchés » de l’Athènes classique
ou de la comédie comme source
Les postures de Musique




CHAPITRE III
« LÀ Où L’EMPORTENT LES SOUFFLES D’APHRODITE »
(Eur., Iph. Aul., v. 69) 

1.a Des juments, des jeunes filles
1.b Vierges à moitié
2. Des chevaux, des garçons 
3. Prairies, forêts et souffles
4. Une étrange hiérogamie
5. Une odeur de divinité
6. Qui pourrait dire l’ineffable ?
7. Le menos d’Archiloque
8. Autres prairies, autres jeunes filles
9. Syrinx, Écho, Pytis et Daphné
10. « En soufflant la grâce » (Eschyle, Ag., v. 1206)
11. Numa et le souffle d’Égérie
12. Le souffle et la Pythie


Bibliographie

Index