Collections : Accueil - HISTOIRE - Horos

CARASTRO Marcello  

La cité des mages

Penser la magie en Grèce ancienne

2-84137-190-5 - Année : 2006 - 272 Pages - 25 €
COMMANDE


Au Ve siècle avant notre ère, l’avènement des mages en Grèce ne se fait pas sans bruit. Présentés d’abord comme conseillers de rois, sacrificateurs et interprètes des songes, dans cet ailleurs qu’est l’empire perse, ils se retrouvent rapidement au cœur de la cité athénienne, où ils sont accusés de charlatanerie et de tromperie. Avec eux, apparaît une notion nouvelle, qui a connu une fortune durable dans la culture occidentale : la magie.
Rares sont les voix qui ont invité à questionner les évidences de ses origines. Peut-on continuer à postuler une contiguïté, sinon une coïncidence, entre la notion grecque de mageía telle qu’elle apparaît à la fin du Ve siècle et la conception moderne de magie, qui en fait une catégorie universelle, un type de mentalité ou de pensée ? Comment les Grecs ont-ils conçu cette notion nouvelle ? Quelles significations lui ont-ils attribuées ?
Dans une perspective d’histoire culturelle, ce livre analyse le contexte qui a favorisé l’émergence de la magie, au cœur des débats qui animaient les cités grecques. Il montre également comment elle a été conçue dans le creuset culturel grec et explore les représentations mobilisées à cet effet. A travers cette étude, ce sont plusieurs facettes de la culture grecque qui se révèlent, des dieux qui « médusent » à l’écriture qui enchaîne, de la puissance de la parole poétique à la figure de Socrate en robe de mage.


Marcello Carastro est docteur en histoire ancienne de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris ; il est également titulaire d’un PhD de l’université Johns Hopkins de Baltimore.


__________________________

SOMMAIRE

Introduction
La notion de magie entre histoire et anthropologie 

Première partie
L’avènement des mágoi

Chapitre I
Histoires des mágoi
Les mágoi en dehors des Histoires
Sacrifices
Les rituels funéraires
La divination
Histoire d’une conspiration : les mágoi et le pouvoir
Esquisses de traduction  

Chapitre II
Au cœur de la cité
Les mágoi au théâtre
La polémique contre les guérisseurs
Gorgias et l’invention de la mageía


Deuxième partie
La constellation de thélgein

Chapitre III
Des dieux qui médusent
Zeus, Athéna et Hermès
Poséidon et Athéna : des yeux et des ligatures 
La fleur de la torpeur  
Apollon et la vision de la frayeur
De la vision
Éros, le thumós et les genoux  
Lorsque les dieux deviennent les victimes : les thelkte#êria

Chapitre IV
Le chant des Sirènes
Le calme plat et l’île fleurie
De l’épopée aux sonorités aiguës
Le son en images  
Des Muses aux Sirènes
Les auloí : discours mythiques et usages rituels
Le chœur des Déliades  
Le prix de l’immortalité  

Chapitre V
La pharmacie de Circé
Rencontres avec Circé
La pharmacie de l’oubli et l’action sur le nóos
Ke#leîn, entre matière sonore et pharmaceutique
L’ambiguïté de la pharmakeía
La pharmakeía est une affaire de femmes  
Un crochet mythique pour les mágoi


Troisième partie
Penser la mageía

Chapitre VI
Au pays des liens
Des dispositifs graphiques qui enchaînent
La ligature de Sélinonte
La figurine de Carystos
Platon et les katádesmoi

Chapitre VII
La magie de Platon
Tyrans et mágoi
Homère revisité
Le pouvoir médusant des éloges funèbres
Socrate en torpille
Socrate et la purification du Phédon
L’epo#ide#ê dans le Charmide
Du satyre au goète
Socrate en robe de mage

Conclusion
au nom des mages

Liste des abréviations
Bibliographie générale
Éditions critiques, traductions, 
commentaires, Dictionnaires et lexiques
Actes de colloques et Mélanges
Études
Index