Collections : Accueil - HORS COLLECTION

LEROI-GOURHAN André  

Pages oubliées sur le Japon

2-84137-155-7 - Année : 2004 - 500 Pages - 33 €
Recueil posthume établi et présenté par Jean-François Lesbre
300 illustrations in-texte, 2 cahiers photo hors-texte -
COMMANDE


Ce volume reprend tous les textes inédits de A. Leroi-Gourhan sur le Japon (écrits entre 1937 et 1939 – A. L.-G. est le premier étudiant français bénéficiant d’une bourse d’études au Japon, grâce à son professeur Paul Boyer), précédés par les lettres écrites à Jean Buhot qui travaillait à une monumentale Histoire des arts du Japon.
André Leroi-Gourhan arrive au Japon avec la ferme intention de rencontrer des hommes : l’auteur est fasciné par les japonais, qui savent unir l’esthétique et la vie quotidienne, fasciné par la résistance du pays aux pressions de l’Occident pour grandir tout seul. Il s’intéresse à toutes les facettes de la culture japonaise, retient les leçons du zen, de la cérémonie du thé, une certaine façon de voir les choses, de regarder les jardins, d’apprécier les fleurs.
Pour atteindre une représentation assez complète de la pensée esthétique, il dégage d’abord la personnalité du pays, ce qu’on sait de ses origines raciales, ce que sa culture tient des civilisations qui l’ont successivement touché, ce qu’est son unité politique. Puis on verra le Japon accueillant ses emprunts et s’efforçant de trouver sa voie dans les diverses disciplines intellectuelles qui lui parviennent; assistant ainsi à l’orientation de sa connaissance.




______________________

SOMMAIRE

Première Partie
Lettres à Jean Buhot

I Août 1937
II Septembre 1937
III Novembre 1937
IV Décembre 1937
V Février 1938
VI Mai 1938
VII Septembre 1938
VIII 7 Décembre 1938
IX 11 Décembre 1938
X 20 Décembre 1938
XI Janvier 1939
XII Août 1939
XIII 12 Février 1940
XIV 16 Février 1940
XV 20 Février 1940
XVI 22 Février 1940
XVII 1er-14 Mars 1940
XVIII 22 Mars 1940
XIX 26 Mars 1940
XX « Septembre » 1940
XXI 2 Janvier 1945




Deuxième Partie
La vie esthétique et sociale du Japon nouveau (1939)


Avant-Propos

Liminaire
I - Préambule
Le Sens de l’Ordre humain

II - La personnalité du Japon
1- Les origines de sa civilisation
2 - Les apports extérieurs
3 - La formation de l’unité

III - L’orientation de la connaissance
Les collectionneurs
1 -Empreintes de la pensée chinoise
Esprit de compilation
2 -Accumulation des systèmes empruntés
3 -L’effort inventif
4 -Le polissage des emprunts

IV - La vie sociale et religieuse
Les classes et la machine sociale
1 - La notion de patrie
2 - L’individualisme
La religion complexe
3 - Shintoïsme officiel
4 - Bouddhisme
5 - Amalgame de la religion populaire

V - L’Esthétique de la vie courante
L’esprit du thé
1 - Origines, adaptation et diffusion
2 - Humilité et communion de l’artiste et de la matière
3 - La pensée esthétique
4 - L’univers repensé
La vie des arts :
5 - La beauté humaine
6 - La maison et le jardin-univers
7 - La gastronomie

Fragilité
Le sabre



Troisième Partie
Formes populaires de l’art religieux au Japon

Notice
Liminaire
I - Pour définir une méthode

II - Les Émas
Intentions
Expressions
1- Offrande
2 - Invocation
3 - Douze animaux
4 - Divinité locale
5 - Animal ou attribut de la divinité
6 - Animal ou objet local
7 - Figuration de la cause
8 - Figuration de l’effet
9 - Sujets spéciaux

III - Les Omocha
1 - Divinités
2 - Figurations humaines
3 - Figurations de monstres
4 - Animaux



Quatrième Partie
Annexes

1 — Émission de Radio
2 — Notes sur le calendrier japonais
3 — La Danse japonaise ancienne
4 — Conférence à l’IFA (15 janvier 1940)
5 — Projets (La critique des images)
6 —Japon 1945
7 — Le paysan japonais
8 — Poèmes en prose



Carte du Japon