Collections : Accueil - RELIGION - Hors collection religion

VIDAL Daniel  

Critique de la raison mystique

Benoît de Canfield, possession et dépossession au XVIIe siècle

2-905614-42-0 - Année : 1990 - 432 Pages - 23.63 €
COMMANDE


Dans l'héritage de L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme de Max Weber, cet ouvrage dénoue les liens qui se tissent entre les grandes familles de la finance et les mystiques, en prenant comme figure-type Benoît de Canfield, fondateur de la mystique française au début du XVIIe. Cette hypothèse du lien mystique / finance, Daniel Vidal la vérifie dans l'étude de la « Possession de Louviers ». Face à l'interprétation « diabolique » de cette possession, il met à jour les enjeux et les influences exercés sur ce monastère par les « hommes d'argent » et démontre comment la gestion du salut des âmes et la gestion des biens de l'Eglise se sont entremêlées dans cette « crise ».