Collections : Accueil - RELIGION - Hors collection religion

GIARD Luce et VAUCELLES Louis de  

Les Jésuites et la civilisation du baroque (1540-1640)

2-841370-031-3 - Année : 1996 - 293 Pages - 0 €
COMMANDE


Ce recueil, issu du colloque de Chantilly (juin 1991), brosse un tableau de la Compagnie de Jésus en son premier siècle. Définie par des textes fondateurs (les Exercices spirituels et le Récit autobiographique d'Ignace de Loyola, les Constitutions élaborées avec le fondateur par les premiers compagnons), la Compagnie s'inscrit dans un contexte intellectuel et religieux, marqué par le succès d'Erasme et par les violentes polémiques théologiques entre catholiques et protestants.

On suit alors l'action des jésuites dans le système éducatif dessiné par la Ratio studiorum (dernier texte fondateur), l'idée neuve de développer le théâtre dans leurs collèges, ou de former des congrégations mariales dans les villes comme autant de réseaux d'action sociale, ou encore dans les « missions » prêchées dans les campagnes. On les voit nouer des relations avec les architectes de leurs bâtiments, avec des graveurs pour illustrer les Evangiles ou les Exercices. On s'intéresse à leur présence, comme conseillers et confesseurs, auprès des rois et des princes, comme aumôniers des armées pendant la Guerre de Trente Ans, comme polémistes argumentant contre les « libertins », comme théologiens et philosophes cherchant à articuler le théologique au politique avec Francisco Suárez. Ainsi sont mis en lumière les multiples visages d'une Compagnie tournée vers la modernité, traversant les frontières des Etats et des savoirs à l'échelle de l'Europe (seule considérée ici).