Collections : Accueil - PHILOSOPHIE - Nomina

ITURRALDE Sophie  

Don Quichotte et ses fantômes

2-84137-222-5 - Année : 2008 - 416 Pages - 28 €
COMMANDE


Il y a peu de héros de la littérature mondiale que l’on reconnaisse aussi immédiatement que don Quichotte et Sancho en leurs innombrables avatars, peu d’œuvres qui fournissent des schémas aussi clairement identifiables d’attitudes humaines face au monde. Mais lorsqu’on lit le livre, aussi « simplement » qu’il est possible pour un ouvrage précédé d’une ombre aussi monumentale, on est frappé de voir à quel point nos attentes sont déjouées et nos souvenirs menteurs. Tout et son contraire a été dit à propos du livre et de ses personnages, et cette incohérence n’a pas moins de vérité que les apparentes convergences des représentations : car dans le monde qu’est ce roman coexistent toutes les nuances et les contradictions du nôtre.
Pour lire Don Quichotte, il faudrait être capable de faire le vide de ce grouillement d’images spectrales et de discours convenus. À nous qui sourions et nous laissons émouvoir par ce personnage, que nous disent de nous-mêmes et de notre rapport à l’altérité du monde et des hommes l’indulgence et la fascination pour les fantômes qu’il a su inventer pour nous ? Puisqu’il ne saurait être question de proposer une « lecture juste » d’une œuvre de l’art comme Don Quichotte, œuvre baroque, ouverte à tous les vents, contentons-nous d’exister avec et en lui, de mettre des fragments et des lignes de vie, de pensée, de rêverie et d’émotions « en intelligence » avec lui, d’adopter un principe a-théorique, émotif, de guidage pour l’interprétation. Accompagnons Don Quichotte en ses errances, prêtons attention aux émotions que suscitent en nous sa confrontation à l’espace du voyage, au vieillissement, au conflit intime entre l’amour pour Dulcinée et le remue-ménage du désir. Nous y trouverons ce qui nous touche au cœur secret de nos désirs et de nos inquiétudes.

Dessins de Guy Pehourcq



___________________

SOMMAIRE

DÉ-LECTURE 


DON QUICHOTTE

SUR LES ROUTES DE LA VIEILLESSE 


I.L’errance de don Quichotte, illusion d’un voyage? 


II.Le voyage, temps des histoires 


III.L’expérience temporelle du voyage de don Quichotte:

      de l’ennui à la mélancolie 


Voyager pour «apprendre à mourir»?




«FRÔLER LE DÉSIR»:

DON QUICHOTTE 

EN CHEVALIER DE LA BLANCHE HERMINE

ET LA TENTATION DES FEMMES 


Préambule 


I.Ami, et ennemi: Amour aux deux visages 


II.Dulcinée, objet sur mesure d’un amour démesuré


III.Femmes vues de derrière le bouclier de Dulcinée


IV.Le Chevalier à la Blanche Hermine et la voix

      d’Altisidore


«Postambule»: Le Quichotte, une histoire d’amour?



DU LIVRE COMME AUTRE LIVRE

Dessins de Guy Pehourcq