Collections : Accueil - PHILOSOPHIE - Nomina

STOCK Brian  

Lire, une ascèse ?

Lecture ascétique et lecture esthétique dans la culture occidentale

2-84137-233-1 - Année : 2008 - 176 Pages - 20 €
Traduit de l'anglais par Christophe Carraud
COMMANDE


D'où vient, dans l'histoire occidentale de la lecture, la situation paradoxale qui veut que la voie esthétique, initialement rejetée au titre de son caractère sensoriel et éphémère, soit invariablement mise au service d'un programme ascétique ? Qu'en est-il des réticences premières que font naître chez Platon et Augustin l'acte de lecture et la nature de la fiction ? En analysant des « scènes de lecture » et leurs variations chez Abélard, Dante, et Virginia Woolf, Brian Stock montre l'interdépendance des deux attitudes à l'égard de l'expérience littéraire qui ont pris forme dans le monde antique : d'un côté, la lecture d'agrément, de l'autre, la lecture d'édification. Comment les traditions distinctes de la lecture ascétique et de la lecture esthétique ont-elles envisagé les questions littéraires et morales ? Qu'entend-on par ascèse dans l'Antiquité tardive et la tradition de la lectio spirituals ? Et, symétriquement, comment définit-on la lecture esthétique et l'imagination créatrice qui s'y joue ? D'Horace à Schopenhauer et Coleridge, en passant par Cicéron ou Sénèque, la lecture savoureuse n'est pas faite d'impressions transitoires qui interdiraient la permanence des vérités morales. La force proprement poétique de ce que nous lisons a par elle-même qualité de persuasion éthique ; il y a continuité entre valeur esthétique et conduite de la vie. Tel est l'enseignement de l'imagination, dont Brian Stock propose ici une histoire où s'inscrit le problème du mensonge et de la vérité en littérature. Quelles sont les implications éthiques de ce processus imaginatif pour d'autres types de « modelage » ou d'« imitation » dans la vie ? Et, à considérer les formes elles-mêmes, quelles sont la valeur et la nature de la représentation de la réalité dans la littérature ? Pourquoi lire fait-il vivre ?

Brian Stock est titulaire de la Chaire d'histoire et littérature comparée de l'Université de Toronto. Il a occupé au Collège de France la Chaire internationale pour l'année 1997-1998, et reçu en 2007 le prestigieux Premio Internazionale « Antonio Feltrinelli » per la Critica literaria pour l'ensemble de son œuvre.


______________________

SOMMAIRE

Préface
I. Le dilemme du lecteur
II. Le lecteur ascétique
III. Le lecteur esthétique
Conclusion