Collections : Accueil - PHILOSOPHIE - Nomina

SALAMITO Jean-Marie  

Les virtuoses et la multitude

Aspects sociaux de la controverse entre Augustin et les pélagiens

2-84137-168-9 - Année : 2005 - 352 Pages - 0 €
COMMANDE


Au début du Ve siècle, la crise pélagienne est la première grande controverse théologique de l’Occident. Étape de l’histoire doctrinale, elle apparaît aussi comme un observatoire des rapports entre religion et société. Car des convergences ont existé entre, d’une part, les valeurs et les expériences des groupes sociaux de l’Empire romain tardif et, d’autre part, les idées de la vie chrétienne défendues respectivement par Augustin et par Pélage. Pour les mettre en lumière, ce livre s’appuie à la fois sur une analyse de toutes les sources disponibles (y compris les sermons d’Augustin nouvellement découverts par François Dolbeau) et sur la sociologie religieuse de Max Weber. Il montre des aspects inattendus d’un grand moment historique, en refusant le trop fréquent divorce entre érudition et conceptualisation. Son titre dit son double enracinement intellectuel : les « virtuoses » sont les chercheurs de perfection définis dans la typologie wébérienne des attitudes religieuses ; la « multitude », c’est ce peuple croyant auquel l’évêque d’Hippone a parlé inlassablement. Entre virtuoses et multitude se sont tissés, il y a seize siècles, des liens qui nourrissent encore nos conceptions actuelles de la morale, du christianisme, du rapport entre les élites et les masses, voire de la démocratie.

Jean-Marie Salamito a enseigné l’histoire romaine à l’Université Marc Bloch (Strasbourg II) et la patristique à l’Université de Fribourg (Suisse). Il est actuellement professeur d’histoire du christianisme antique à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV).


______________________

SOMMAIRE

Introduction
Une controverse
Une problématique
Des sources
Des méthodes


Première partie.
Définitions de l’être-chrétien et milieux sociaux : une question d’affinités électives.

Chapitre 1.
« Auprès des hommes, auprès de Dieu ». Harmonie ou conflit des valeurs
1. Pratique : manières d’écrire à de pieux aristocrates
2. Théorie : « sainteté naturelle » ou « scandale de la croix »
3. Continuité pélagienne, conflictualité augustinienne

Chapitre 2.
« Des martyrs dans le secret ». Perfection manifeste ou sainteté cachée
1. Pélage et le visible
2. Augustin et le secret
3. Rétribution, révélation
4. Affinités électives de ces idées religieuses
5. Transposition sociale ou tension eschatologique

Chapitre 3.
« Qu’ils exultent en tremblant ». Bonne conscience ou inquiétude
1. Grandeur et limites de la conscience
2. L’orgueil au sein même de l’humilité
3. Du bon usage de la crainte
4. Autosatisfaction ou spiritualité de la dépendance

Chapitre 4.
« La voie de la multitude ». Stratification sociale des exigences morales
1. Noblesse oblige
2. Les foules et le péché
3. Élitisme religieux et mentalité aristocratique

Chapitre 5.
« La conduite du Seigneur ». Un christianisme adapté à l’aristocratie ?
1. Critiques pélagiennes de l’aristocratie
2. Christianisation des liens familiaux et sociaux ?
3. Le problème des fonctions publiques
4. Le problème des richesses
5. L’idée d’imitation du Christ et ses effets
6. Exigences évangéliques et satisfactions compensatrices

Chapitre 6.
« Songe à ton origine ». Un anoblissement imaginaire
1. Un vocabulaire adapté aux aristocrates
2. Pélagianisme et démocratisation de la culture
3. Limites à la démocratisation
4. Entre aristocratisation du christianisme et démocratisation de la culture


Seconde partie.
Appartenance à l’Église, accès au salut : une question d’élite et de masse ?


Chapitre 7.
« Qui est l’Église ». Frontières et dimensions de la communauté
1. Problèmes de la vie ecclésiale
2. Réponses de Pélage
3. L’apport d’autres écrits pélagiens
4. Solutions proposées par Augustin
5. Quatre oppositions

Chapitre 8.
« Le dogme populaire ». Foules ignorantes, foules théologiennes
1. Débat sur la compétence intellectuelle
2. Débat sur le rôle des travailleurs manuels
3. Débat sur l’aptitude théologique des fidèles
4. Problème pratique : la maîtrise des masses populaires
5. Élitisme, « plébéisme », ecclésiologie

Chapitre 9.
« Parfaits tout à coup ». Augustin et la sainteté de masse
1. Augustin, défenseur d’un christianisme moyen ?
2. Une ambition morale pour les couches inférieures
3. Martyres quotidiens, martyres inattendus
4. Au-delà d’une distinction

Chapitre 10.
« Le monceau des saints ». Élitisme de la prédestination ?
1. Le problème
2. Objections antiques
3. Universalité du salut, nombre des élus
4. Pastorale augustinienne de la prédestination
5. La prédestination invisible
6. Pastorale et théologie


Conclusion


Chronologie

Sigles et abréviations

Sources

Bibliographie
1. Augustin
2. Pélage et les pélagiens
3. Patristique et histoire du christianisme antique
4. Histoire de l’Antiquité ; littérature et philosophie antiques
5. Autres périodes historiques
6. Œuvres de Max Weber
7. Travaux sur Max Weber
8. Sciences sociales ; philosophie ; théologie