Collections : Accueil - RELIGION - Atopia

MECHTILDE DE MAGDEBOURG  

La lumière fluente de la divinité - 1207

2-84137-117-4 - Année : 2001 - 320 Pages - 27.44 €
Traduit de l'allemand par Waltraud Verlaguet
COMMANDE


Mechthild reçoit l'éducation d'une fille de la noblesse, elle sait donc lire et connaît les usages courtois. A 12 ans, elle reçoit sa première vision et peu après quitte tout pour vivre à Magdebourg comme béguine.

Longtemps elle garde ses visions pour elle, et c'est après s'en être ouverte à son confesseur, le dominicain Henri de Halle, et sur son instigation qu'elle se met à écrire, probablement autour de 1250.

Elle connaît sans doute très vite une grande réputation, car ses écrits portent trace de son rôle de conseillère. Soumise à son confesseur, elle ne remet pas en question la hiérarchie ecclésiale, ni son monopole, mais prend toute liberté d'en critiquer les défauts. Cette liberté, comme celle de ses propos théologiques parfois audacieux, ne devait pas manquer de susciter critique et refus, voire suspicion d'hérésie.