Collections : Accueil - HISTOIRE - Mémoires du Corps

CHODERLOS DE LACLOS Pierre  

De l'éducation des femmes - 1783

2-905614-59-5 - Année : 1991 - 144 Pages - Epuisé
Texte présenté par Chantal Thomas

COMMANDE


« Il faut oser le dire : il n'est aucun moyen de perfectionner l'éducation des femmes. » Voilà l'une des formules lapidaires par lesquelles Laclos ouvre sa réflexion sur un sujet pour lequel beaucoup de ses contemporains se sont passionnés. De l'éducation des femmes est tout d'abord un réquisitoire contre le sort que la société leur réserve. « Compagnes de nom, esclaves de fait », elles ont reçu en partage, depuis l'origine, « l'oppression et le mépris ». Dans cet « état de guerre perpétuelle entre hommes et femmes », il leur a fallu forger leurs armes : « Elles connurent que si elles étaient dépendantes de l'homme par la force, ils pouvaient le devenir d'elles par le plaisir ».



CHAPITRE I
DISCOURS SUR LA QUESTION PROPOSÉE
PAR L'ACADÉMIE DE CHALONS-SUR-MARNE

DES FEMMES ET DE LEUR ÉDUCATION
De la femme et du but de cet ouvrage

CHAPITRE II
De la femme naturelle

CHAPITRE III
De l'enfance

CHAPITRE IV
Continuation du même sujet

CHAPITRE V
De la puberté

CHAPITRE VI
De l'âge viril

CHAPITRE VII
De la vieillesse et de la mort

CHAPITRE VIII
Réflexions sur ce qui précède

CHAPITRE IX
Examen des raisons apportées contre l'état de nature

CHAPITRE X
Des premiers effets de la société

CHAPITRE XI
De la beauté

CHAPITRE XII
De la parure