Collections : Accueil - RELIGION - Atopia

ALAIN DE LILLE  

La plainte de Natura

2-84137-289-8 - Année : 2013 - 192 Pages - 22 €
Traduit du latin et présenté par Yves Delègue
COMMANDE


La plainte de Natura (De planctu naturae), qui inspira Jean de Meung pour la deuxième partie du Roman de la rose, est une satire habile des vices de l'humanité.
Reprenant sur le ton de la plainte le lieu commun bien connu, Alain dénonce vigoureusement l'étendue du mal en ce bas-monde, la corruption des moeurs. Mais comment ne pas remarquer que cette dimension satirique vient en surimpression, dirait-on, et comme pour l'étouffer, ce qu'expose longuement la fantasmagorie qui occupe le coeur de la « narratio », pour reprendre le terme insistant par lequel Natura définit son aventure. Voilà en effet que ce personnage allégorique, quitte sur son char l'Olympe céleste et apparaît soudain à Alain que la surprise fait s'écrouler en extase mystique, à demi-mort. Une fois revenu à lui-même, il interviewe cette « semi déesse » avec insistance), parce qu'il veut connaître les raisons qui ont bouleversé, dénaturé l'ordre du monde voulu et agencé par Dieu. Dès lors, l'affaire n'est plus de dénoncer le mal, mais de savoir quelle en est l'origine.
Alain de Lille dont l'épitaphe dit qu'« il a su tout ce que l'homme pouvait savoir » est à lui seul un résumé des intérêts multiples de son temps. Sa pensée est le point de rencontre des grands courants philosophico-théologiques du XIIe siècle ; au fait des dernières avancées techniques dans les arts libéraux, il demeure en même temps un parfait témoin de l'humanisme littéraire.


________________________

SOMMAIRE

Avertissement
Qui était Alain de Lille ?
Introduction

Prologue d'Alain au De planctu Naturae

I. Metrum 1 [La complainte d'Alain]

II. [Apparition de Natura, son portrait]
[Son diadème ; le firmament]
[Ses vêtements ; l'encyclopédie de la Nature]

III. Metrum 2 [Les fleurs]

IV. [La suite de Natura]

V. Metrum 4 [ La nature heureuse ; le printemps]

VI. [Natura s'adresse à Alain : l'ordonnance du monde]
[Alain s'adresse à Natura]

VII. Metrum 5 [Hymne à Natura].
Première et deuxième question d'Alain

VIII. [Réponse à la première question]
[Réponse à la deuxième question]
[Troisième question et réponse]
[Quatrième question et réponse]
[Cinquième question et réponse]
[Sixième question et réponse]

IX. Metrum 5 [Description de Cupidon]

X. [Vénus, Cupidon et la grammaire]

XI. Metrum 6 [Les vices]

XII. [Septième question et réponse]
[L'ivrognerie et la goinfrerie]
[L'avarice]

XIII. Metrum 7 [Contre l'avarice]

XIV. [L'orgueil]
[L'envie]
[La flatterie]

XV. Metrum 8 [Remèdes contre les vices]

XVI. [Apparition d'Hyménée]
[Apparition de Chasteté ]
[Apparition de Tempérance]
[Apparition de Largesse]
[Apparition d'Humilité]
[Ambassade d'Hyménée auprès de Genius]

XVII. Metrum 9 [La musique guerrière]

XVIII. [Natura blâme Prodigalité]
[Apparition de Genius et de Vérité]
[L'excommunication et le réveil d'Alain]


APPENDICE I : Les signes du zodiaque
APPENDICE II : LEXIQUE GENERAL
APPENDICE III : LEXIQUE GRAMMATICAL ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE