Collections : Accueil - PHILOSOPHIE - Krisis

RICHIR Marc  

L'Écart et le Rien

Conversation avec Sacha Carlson

2-84137-311-6 - Année : 2015 - 328 Pages - 30 €
COMMANDE


Marc Richir est l'un des phénoménologues les plus importants de sa génération. Ces conversations avec Sacha Carlson sont d'abord l'occasion de revenir sur son itinéraire philosophique et intellectuel. Il s'y explique pour la première fois sur sa formation et sur les sources initiales de sa pensée, de celles qui ont éveillé son mouvement. Au fil de la discussion, il reprend en outre les thèmes principaux de son œuvre, à savoir le phénomène comme rien que phénomène, le simulacre, l'épochè phénoménologique hyperbolique, le sublime, l'affectivité, l'architectonique, l'institution symbolique, etc. Sans sacrifier à la vulgarisation, mais en restant fidèle à l'exigence du dialogue philosophique qui invite à étayer le propos sur des exemples concrets, ces conversations ouvrent non seulement sur une retraversée de l'œuvre et de ses moments fondamentaux, mais aussi sur une méditation, dans le présent de la parole échangée, où le phénoménologue s'explique sur son rapport avec d'autres champs de recherche, comme l'anthropologie, la psychanalyse, les mathématiques, la physique, l'art, le politique et l'histoire.



_______________________

SOMMAIRE

Avant-Propos Sacha Carlson

INTRODUCTION Trajectoires : quelques repères biographiques
Une première formation scientifique
Étudiant en philosophie. Premières influences : Loreau, Derrida
Inscription en thèse. La démission de Loreau - lecture de Heidegger - lecture de l'Idéalisme allemand
Textures
La question politique. Les Considérations de Fichte. Utopie et Idée régulatrice. La pensée de Castoriadis
Une prise de distance. Départ en France. Un grand silence. Situation professionnelle
L'édition. Ousia. Jér⊚me Millon. Les revues : Epokhè et les Annales
L'enseignement
L'institution symbolique

PREMIÈRE PARTIE : LES RAPPORTS À LA TRADITION PHILOSOPHIQUE

I. DE DERRIDA À HEIDEGGER
Derrida et Heidegger
Heidegger phénoménologue ?
L'herméneutique
Heidegger et l'ontologie

II. LA RIGUEUR FICHTÉENNE
Hegel, Fichte et l'Idéalisme allemand
« Au-delà du renversement copernicien ». Une lecture cosmologique de la W-L
Fichte et la phénoménologie
L'architectonique de la W-L L'interprétation des trois premiers principes
La vision
Fichte et Schelling

III. REVENIR À KANT
Le schématisme kantien et le schématisme phénoménologique
Le beau et le phénomène
Le schématisme de la répétition du présent se répétant et les difficultés de la conception husserlienne du flux
Le schématisme de la quantitabilité
Le schématisme, les nombres et les idéalités
Le schème et la figure
Kant et Husserl

IV. RETROUVER HUSSERL
L'intentionnalité
Une percée phénoménologique dans la Krisis
L'intersubjectivité
Le Leib et le Körper
L'impossibilité d'une eidétique de l'intersubjectivité
Les synthèses passives
L'imagination
La phantasia
La phantasia perceptive

DEUXIÈME PARTIE : ZIG-ZAGS PHÉNOMÉNOLOGIQUES

I. RETOURNER AUX PHÉNOMÈNES
La double filiation de Husserl : mathématiques et psychologie
Épochè et réduction chez Husserl …
… et leurs difficultés
La réduction comme réduction du simulacre ontologique
La pluralité phénoménologique et le schématisme
La question du phénomène et la question d'une épistémologie phénoménologique

II. AUTOUR DES MÉDITATIONS PHÉNOMÉNOLOGIQUES
Doute et hyperbole chez Descartes
Dieu et l'idée d'infini
L'épochè phénoménologique hyperbolique
Dieu et l'institution symbolique
L'épochè phénoménologique hyperbolique et son « résultat »
L'épochè et l'instant
Phénomènes, temps et êtres
Les Wesen sauvages
Le simulacre ontique et le simulacre ontologique
Le passé transcendantal et le futur transcendantal
Le proto-ontologique et le transcendantal
Le coup de la phénoménalisation
Le langage et le hors langage
Le phénomène et ses concrétudes
Les Wesen formels
Les trois types de synthèses passives
Les synthèses passives, le langage et le hors langage
La transpassibilité
Schelling et la Potenz
La réduction architectonique
À propos de la Sixième méditation cartésienne
Architectonique et architecture

III. LE SUBLIME ET L'AFFECTIVITÉ
Le lieu architectonique du sublime chez Kant
Du sublime kantien au sublime phénoménologique
Systole et diastole
Les trois horizons de l'expérience
Les deux types de transcendance
Le sublime et le soi
L'épochè et le sublime
Le sublime et le trauma
Le sublime négatif
Le sublime et le beau
La science et l'affectivité
La théorie husserlienne de l'affectivité
Heidegger et la Stimmung
L'impossibilité d'une auto-affection (M. Henry)
L'imagination et l'affectivité à partir de Hua XXIII
Affectivité, affects et affections
Freud et l'affectivité
Lacan
Binswanger
La phénoménologie et les psychopathologies
Winnicott. Le processus d'humanisation
L'interfacticité transcendantale
La ch⊚ra L'intersubjectivité transcendantale

TROISIÈME PARTIE : PHÉNOMÉNOLOGIE ET INSTITUTIONS SYMBOLIQUES

INTRODUCTION : QU'EST-CE QU'UNE INSTITUTION SYMBOLIQUE ?

I. DE L'ANIMAL À L'HUMANISATION
Heidegger et la question de l'animalité
Les résultats de l'éthologie
Une phénoménologie du comportement animal
Le problème de l'« évolution »
La question de l'hominisation Philosopher avec Kubrick…
La révolution néolithique

II. DES MYTHES À LA SCIENCE
La pensée mythique
La mythologie
Les mythes grecs
Les récits mythico-mythologiques
Lire les anthropologues ?
La bible et la mythologie
Les mythes et les Tragiques
Actualité de la pensée mythique
L'analyse phénoménologique des pensées en concrétion
De la mythologie à la philosophie

III. LES PHÉNOMÈNES ET L'INSTITUTION DE LA PHYSIQUE
Newton et la première théorie physique
Qu'est-ce qu'une théorie physique ? Les Modernes et Aristote
Les débuts de la mécanique quantique
Les phénomènes physiques et le réel
La seconde mécanique quantique et la question du virtuel
Les rapports avec la communauté scientifique

IV. LE POLITIQUE ET L'HISTOIRE
Se sentir européen
Le déclin de la culture européenne
L'histoire d'un déclin
Une phénoménologie du social et du politique
Devenir ou déclin de l'Europe depuis la fin du xviiie siècle
Les échos de la Révolution française au xixe siècle

CONCLUSION LE PHILOSOPHE ET L'ARTISTE

Le philosophe inspiré par l'artiste
La peinture et le phénomène
Regard philosophique sur le devenir de l'art
Philosopher